samedi 26 mai 2018

Nos lectures de Mai 2018

Nous étions 9 : Marie-Madeleine, Françoise,Chantal D.,  Eric,Bernadette, Elise,Daniel, Christine et Roger.

Nous avons quelques échanges au sujet de l'immense auteur, Philippe Roth disparu le 22 mai. La Pastorale américaine  et  La tâche ont été lus.  Son accès à la sérénité après sa décision d'arrêter d'écrire, en 2012, a étonné. Surprenant, aussi, être toujours debout pendant son travail. Intéressant le rôle de sa traductrice pour se rapprocher au plus près de la pensée de l'auteur disparu le 22 mai

Résultat de recherche d'images pour "le gardien invisible"
Marie-Madeleine: Le gardien invisible de Dolores Redondo En Espagne, au sud d'Espelette, la vallée du Baztan  est le siège de la sorcellerie. Des crimes atroces sont perpétrés sur des femmes. Ce triller, très dur, mélange histoires de familles et mythologie basque dans une intrigue policière puissante. « Vrai coup de coeur ». Trilogie dans laquelle on retrouve la même enquêtrice, chaque livre se lisant indépendamment.                                               
Résultat de recherche d'images pour "desorientale"
Bernadette : Le cœur du Pélican et  Désorientale déjà présentés. Elle a beaucoup apprécié le premier qui avait reçu un accueil mitigé dans notre groupe. Le second dans lequel une famille iranienne connaît la guerre et les expulsions avant de se retrouver en France, déçue par les conditions d'accueil. Secrets de familles et récit avec des allers retours dans le temps. « Bon bouquin ».
* Disponible à la médiathèque (les deux)
Résultat de recherche d'images pour "la tresse livre"
Madeleine : La tresse de Laetitia Colombani : Trois vies de femmes.  Smika, « intouchable » en Inde, a une vie de déchéance et s'enfuit avec sa fille car elle lui veut une autre vie. Gulia, la sicilienne, reprend l'atelier familial de fabrication de perruques, au décès son père, pour constater la faillite de l'entreprise et en gérer la reprise. Sarah, brillante avocate canadienne apprend qu'elle est gravement malade. Elles ne se rencontreront jamais  mais un lien unit ces destinées : la soif de liberté. Les chapitres de ces trois vies sont alternés dans la construction du roman.
* Disponible à la médiathèque
Résultat de recherche d'images pour "je vous ecris inoue"
Christine : Je vous écris de Inoue Hisashi.  Livre original. C'est le premier roman traduit en français de cet auteur japonais. Ecrite sur le  mode épistolaire, la dizaine de chapitres concerne, chaque fois, un personnage différent. La lecture peut être déroutante et on y croise un humour corrosif. Original rebondissement à la fin. Tous les personnages s'y retrouvent, malgré eux, et il y a un meurtrier! Immersion dans l'univers de la vie quotidienne au Japon.
Résultat de recherche d'images pour "clafoutis de tomates cerises livre"
Eric : Un clafoutis aux tomates-cerises de Véronique De Bure. Jeanne est veuve. A 90 ans , elle vit seule dans sa grande maison avec femme de ménage et jardinier. La présence de ses voisins lui est précieuse car ils l'aident tout au long de l'année. Autonome, elle conduit sa voiture, va à la messe et fait ses courses au supermarché. Elle cuisine pour ses enfants et petits enfants, joue au bridge, fait du scrabble et des mots croisés, mais ...elle a du mal avec les nouvelles technologies. Un jour, elle confectionne un clafoutis pour ses copines, ...surprise... Ces 300 pages sont d'une lecture rafraîchissante sur le côté déroutant des nouvelles technologies. Désopilant !
Résultat de recherche d'images pour "maneges alcoba livre"
Daniel:Manèges de Laura Alcoba. Histoire autobiographique. Elle a 7 ans. Avec sa mère, opposante au régime argentin, elles sont cachées dans une banlieue calme de  Buenos Aires. Son père est en prison. Sa mère la retire de l'école par protection de crainte que l'enfant ne parle et qu'elles soient découvertes. Elles doivent quitter leur domicile, siège d'une imprimerie clandestine éditant contre les généraux, juste avant une prise  d'assaut  terrible par la junte. Plus tard, elle  retournera sur place pour y revoir des  personnes qui y ont vécu et, notamment, celle qui a trahi.
* Disponible à la médiathèque
Résultat de recherche d'images pour "ici ça va thomas vinau"
Roger : Ici ça  va de Thomas Vinau .  Avec sa femme il achète la maison où il vécut enfant.  C'est la campagne et les locaux sont à réhabiliter. Meurtri, il a perdu tout souvenir de son enfance. L'ancien propriétaire lui ramène deux malles d'objets hétéroclites laissées par ses parents. Il va tenter de s'y retrouver. Il est bien aidé par sa compagne qui est d'une bienveillance totale à son égard. Elle rit de bon cœur au lieu de lui faire des remarques. Il l'en aime follement. Livre vite lu avec des chapitres courts, sans intrigue mais avec une description du quotidien et des ressentis du personnage central  tellement attachants ! Harmonie d'une vie de couple, avec la nature comme si on y était.
* Disponible à la médiathèque
Résultat de recherche d'images pour "la colère des hérissons"
Elise : La colère des hérissons de Jacques Cassabois. Deux jeunes lycéens préparant le bac, Clémentine et Louis, amis d'enfance, créent un groupe, « Les Hérissons », pour lutter contre la perspective  d'extraction du gaz de schiste dans leur environnement. Ils sont contre la destruction de la planète et le groupe s'étoffe de plus en plus. Néanmoins, le résultat n'est pas  au rendez-vous et ils  décident alors de  bloquer un train. Et là, la situation évolue, effet « boule de neige ».

Résultat de recherche d'images pour "ulysse from bagdad"
Chantal 1 :Ulysse from Bagdad d'Eric Emmanuel Schmitt .C'est l'histoire de Saad qui quitte le chaos de Bagdad, sous Sadam Hussein, pour gagner l'Angleterre, espérant un meilleur avenir. Sans un dinar en poche, il franchit les frontières, affronte les tempêtes, survit à un naufrage et échappe aux trafiquants . Sujet d'actualité invitant à relire l'Odyssée.                                                      
Albums pour  enfants et adolescents sur ce même thème pour montrer le drame des migrants:                      
-Paris-Paradis de Didier Jean et Zad  illustration : Bénédicte Némo, éd. Vives Voix                       
-Demain je reviendrai de Karine Epenoy et Séverine Blondel Salomon éd. Atelier du Poisson soluble
* Disponible à la médiathèque

mercredi 25 avril 2018

Nos lectures d'Avril 2018

Nous étions 11 : Chantal D., Marie-Madeleine, Françoise, Monique, Eric, Bernadette, Elise, Chantal J., Daniel, Marie-Geneviève et Roger.

Chantal J. Ma reine de Jean-Baptiste Andréa. C'est l'histoire un peu fantastique d'un adolescent « pas comme les autres ». Il raconte. On est dans sa tête. « Pour grandir » il quitte ses parents gérants d'une station-service dans laquelle il servait occasionnellement du carburant. Il fait une fugue « pour aller à la guerre ». Il rencontre une jeune fille qui se fait appeler « Ma Reine ». Elle le subjugue et lui dicte ses actes avant de disparaître. Dans son périple pour la retrouver il rencontre un berger. Ses parents sont soucieux. Il y a une ambiguïté entre la fiction et la réalité. Il entend des voix sympas et d'autres non. Il fait des rapprochements entre son vécu de l'instant et des événements du passé et a une certaine lucidité sur sa différence avec les autres.Bien écrit et très réaliste.
* Disponible à la médiathèque
Marie-Geneviève Encore de Hakan Günday Dans un village turc un garçon explique comment son père l'instrumentalise dans le rôle de passeur de migrants. Ecriture puissante sur les mécanismes implacables de domination et sur les atrocités subies par les demandeurs d'asile.
* Disponible à la médiathèque
Marie-Geneviève Chambre deux de Julie Bonnie. Elle vit, libre, en caravane et décide de travailler « pour se normaliser ». Son travail dans une maternité sera un désenchantement : elle passe de chambre en chambre et voit des atrocités : drogue, violence des hommes sur les femmes, description horrible de l'hôpital. Le contraste de son travail avec sa vie de folie et d'insouciance est énorme. Pas d'adaptation possible.
* Disponible à la médiathèque
Marie-Geneviève Le cœur du pélican de Cécile Coulon. C'est la description du sport à outrance. Un jeune athlète est poussé par son entraîneur à une course à l'extrême. Il se blessera et reprendra sa carrière plus tard. Son père ne lui donne aucune affection induisant un garçon très dur incapable de chercher l'humanité autour de lui. Priver un gamin d'amour c'est le carencer affectivement. Cette auteure de 25 ans décrit de façon sombre les banlieues, leurs barbecues et les portraits des personnes.
* Disponible à la médiathèque
Marie-Madeleine : Dors et fait pas ch..r d'Alain Mansbach. Petit livre court, « interdit aux enfants ».Le rituel du coucher des petits. Un cérémonial où la tendresse peut le disputer à l'agacement. Habilement construit. Titre trompeur.
* Disponible à la médiathèque
Bernadette : Les douze tribus d'Hattie d'Ayana Matiss Saga intéressante.En attendant Bojangles d'Olivier Bourdeaut Lecture qui « donne la pêche », « ça sort de l'ordinaire ».Il faut être détaché, autant que l'auteur, pour adhérer à cette histoire complètement « déjantée ».Beaucoup d'humour. Les lecteurs du groupe ont vécu ce récit très différemment les uns des autres, certains ne l'ayant pas apprécié.
* Disponible à la médiathèque
Chantal D L'enfant perdue d'Eléna Ferrante. On retrouve Léna, écrivaine et son amie Lila dirigeant une entreprise d'informatique. Elles ont 50 ans. Léna se fait photographier, dans une publicité avec la fille de Lila. Cet enfant disparaît. Hypothèses,....et mystère. Les deux amies, féministes, ont gardé leur engagement militant du début. Elles ont aimé le même homme, beau et intelligent, dont le statut tombera en découvrant son côté « papillonnant » impénitent. Chacune a le sentiment que l'autre est supérieure, Léna l'écrivaine et Lila qui écrit et lit beaucoup. Elle se retrouvent toujours, entre rivalité et entraide.
* Disponible à la médiathèque
Elise : Morwenna de Jo Walton . Elle perd sa sœur jumelle dans un accident . Son père l'inscrit dans un internat. Blessée lors de l'événement, elle se réfugie beaucoup à la bibliothèque. A la lecture de son journal intime on découvre que sa mère, diabolique, voulait du mal à ses filles et serait responsable de l'accident mortel. Lire lui fait du bien. Il y a du fantastique.... un château.... et beaucoup de nature....
* Disponible à la médiathèque
Françoise : En camping car d'Ivan Jablonka Récit des vacances en camping car de deux frères entre leurs sixième et seizième années. Leur père, né en 1940, sera orphelin à trois ans suite à la déportation de ses parents. Recueilli dans une communauté, il réussira sa résilience. Il veut faire connaître à ses enfants cette vie communautaire. Ils partiront à trois familles, dans trois véhicules, et seront jusqu'à 14 personnes sur la route ! Cet homme aura appris à ses fils la liberté, le respect des autres et des valeurs solides.« Soyez heureux ! » est le thème de chaque chapitre. Chacun d'eux peut se lire indépendamment.
* Disponible à la médiathèque
Daniel : Costa Brava d'Eric Neuhoff. En instance de divorce, il emmène ses enfants en vacances à Rosas, où il séjournait vingt ans auparavant. La maison de ses parents doit y être vendue. Il va retrouver ses anciens amis et tenter de revivre ces périodes passées. Barbecues, sorties au restaurant, soirées interminables. Nostalgique, ce père veut faire partager ses émotions passées à ses enfants qui y adhèrent moyennement. Récit savoureux.
* Disponible à la médiathèque
Roger : L'archipel d'une autre vie d'Andreï Makine. Epoque stalinienne : le héros est en garnison et fait partie d'un groupe de cinq à la poursuite d'un évadé, dans la taïga, près de l'océan Pacifique. Relations difficiles et contrastées entre ces hommes dont un membre déclaré du KGB. Le fugitif les égare et leur nombre diminue à la suite de blessures diverses. Suspens et fin étonnante.
* Disponible à la médiathèque

samedi 24 mars 2018

Nos lectures de Mars 2018

Nous étions 12 : Chantal D., Marie-Madeleine, Françoise, Monique, Eric,Bernadette, Madeleine, Chantal J., Daniel, Jacques, Christine et Roger..

Chantal.J : « Tais-toi et meurs » d'Alain Mabanckou Un jeune congolais raconte, depuis sa prison, son arrivée à Paris et l'instrumentalisation dont il a été la victime.  Accueilli par un groupe de compatriotes africains, il se trouve mêlé à leurs trafics et sera embarqué dans des « plans » de plus en plus louches. Attendant l'un des siens au bas d'un immeuble il assistera à la défenestration d'une femme, événement constitutif de l'histoire.  C'est le récit de son parcours parisien et sa confiance en ceux qui ont la même origine que lui.  Suspens autour des raisons de sa fausse identité pendant ses pérégrinations alors qu'il était en règle, à l'arrivée.
Marie-Madeleine : Deux B.D. empruntées à la médiathèque : Alexandrin ou l'art de faire des vers à pieds d'Alain Kokor et Pascal Rabaté. Rencontre entre  un vieux monsieur « paumé », qui ne s'exprime qu'en alexandrins,  et un jeune garçon en fugue. Belle tonalité de dessins.La guerre de Catherine de Julia Billet et Claire Fauvel.  Pendant la guerre, une petite fille juive fuit et se cache de place en place, en changeant de nom. Pendant la traque, elle photographiera ses différents lieux de fuite et des personnages rencontrés. Très jolie B.D., réalisée par la fille de l'héroïne d'après le vécu de sa mère. La narration nous emporte.
Bernadette : De l'ardeur de Justine Augier. Une avocate syrienne, membre d'une ONG de son pays, enlevée en 2013 est disparue depuis. Elle recueillait les témoignages de prisonniers et de leurs familles, et décrivait les tortures infligées, les persécutions et la cruauté du conflit. Elle s'est immergée dans des groupes d’opposants et d'activistes et son récit interroge sur la présentation de l'Histoire telle qu'elle est médiatisée.Primée de nombreuses fois -avec le prix Sakarov notamment-, elle n'a pas tenu compte des nombreux signaux d'alerte qui lui étaient adressés.
Madeleine a eu beaucoup de plaisir à lire « Le chœur des femmes » de Marin Wincker. Intéressant et humain, c'est l'histoire d'un médecin à l'écoute des femmes. Ce « pavé » existe en Poche.Du même auteur, « La maladie de Sachs ».
Daniel : Les huit montagnes de Paola Cognetti : Bruno garde ses vaches dans la montagne . Il va y rencontrer Pietro, enfant de la ville que son père, montagnard chevronné et bourlingueur, entraîne dans ses performances. Une grande amitié naît entre les deux garçons. Enfant contemplatif, Piétro refusera un jour de suivre ce père taiseux et exigeant. Avec la complicité de sa mère il deviendra cinéaste et aura l'occasion d'accompagner une équipe de montagards dans le Népal ! Bruno et Piétro seront donc longtemps éloignés et, lors de leurs retrouvailles, ils équiperont un refuge dans la montagne. Livre savoureux et reposant. Belle lecture. Daniel nous a lu une très-très courte histoire qu'il a lui-même écrite, « Ma première colo ». Un bel hommage aux montagnes de l'Isère que notre écrivain a arpentées en culottes courtes à l'âge de onze ans.  (texte Chantal J)
Chantal D. et Roger : La longue attente de l'ange de Mélania G. Mazzucco. La vie du peintre Le Tintoret écrite à la première personne par une spécialiste de l'artiste. La vie de ce fils de teinturier est l'aventure d'un homme d’exception : talentueux, déterminé et avec une énergie peu commune. Il élèvera sa fille naturelle avec sa nombreuse famille. Marietta sera le centre de sa vie et aura du talent se faisant un nom, La Tintorette. Description édifiante de la redoutable peste, qui décima Venise. Contemporain dans sa jeunesse de Michel Ange, il sera ostracisé par Titien qui domine la peinture et craint ce rival potentiel. Après ses débuts dans une chambre-atelier misérable, avec des rats et inondable, il connaîtra une ascension difficile. Ecriture dense et prenante.
Jacques nous parle de l'un des grands poètes soviétiques, Ossip Mandelstam, mort en 1938 dans un camp du goulag, près de Vladivostok. Réhabilité sous Gorbatchev.