mercredi 25 avril 2018

Nos lectures d'Avril 2018

Nous étions 11 : Chantal D., Marie-Madeleine, Françoise, Monique, Eric, Bernadette, Elise, Chantal J., Daniel, Marie-Geneviève et Roger.

Chantal J. Ma reine de Jean-Baptiste Andréa. C'est l'histoire un peu fantastique d'un adolescent « pas comme les autres ». Il raconte. On est dans sa tête. « Pour grandir » il quitte ses parents gérants d'une station-service dans laquelle il servait occasionnellement du carburant. Il fait une fugue « pour aller à la guerre ». Il rencontre une jeune fille qui se fait appeler « Ma Reine ». Elle le subjugue et lui dicte ses actes avant de disparaître. Dans son périple pour la retrouver il rencontre un berger. Ses parents sont soucieux. Il y a une ambiguïté entre la fiction et la réalité. Il entend des voix sympas et d'autres non. Il fait des rapprochements entre son vécu de l'instant et des événements du passé et a une certaine lucidité sur sa différence avec les autres.Bien écrit et très réaliste.
* Disponible à la médiathèque
Marie-Geneviève Encore de Hakan Günday Dans un village turc un garçon explique comment son père l'instrumentalise dans le rôle de passeur de migrants. Ecriture puissante sur les mécanismes implacables de domination et sur les atrocités subies par les demandeurs d'asile.
* Disponible à la médiathèque
Marie-Geneviève Chambre deux de Julie Bonnie. Elle vit, libre, en caravane et décide de travailler « pour se normaliser ». Son travail dans une maternité sera un désenchantement : elle passe de chambre en chambre et voit des atrocités : drogue, violence des hommes sur les femmes, description horrible de l'hôpital. Le contraste de son travail avec sa vie de folie et d'insouciance est énorme. Pas d'adaptation possible.
* Disponible à la médiathèque
Marie-Geneviève Le cœur du pélican de Cécile Coulon. C'est la description du sport à outrance. Un jeune athlète est poussé par son entraîneur à une course à l'extrême. Il se blessera et reprendra sa carrière plus tard. Son père ne lui donne aucune affection induisant un garçon très dur incapable de chercher l'humanité autour de lui. Priver un gamin d'amour c'est le carencer affectivement. Cette auteure de 25 ans décrit de façon sombre les banlieues, leurs barbecues et les portraits des personnes.
* Disponible à la médiathèque
Marie-Madeleine : Dors et fait pas ch..r d'Alain Mansbach. Petit livre court, « interdit aux enfants ».Le rituel du coucher des petits. Un cérémonial où la tendresse peut le disputer à l'agacement. Habilement construit. Titre trompeur.
* Disponible à la médiathèque
Bernadette : Les douze tribus d'Hattie d'Ayana Matiss Saga intéressante.En attendant Bojangles d'Olivier Bourdeaut Lecture qui « donne la pêche », « ça sort de l'ordinaire ».Il faut être détaché, autant que l'auteur, pour adhérer à cette histoire complètement « déjantée ».Beaucoup d'humour. Les lecteurs du groupe ont vécu ce récit très différemment les uns des autres, certains ne l'ayant pas apprécié.
* Disponible à la médiathèque
Chantal D L'enfant perdue d'Eléna Ferrante. On retrouve Léna, écrivaine et son amie Lila dirigeant une entreprise d'informatique. Elles ont 50 ans. Léna se fait photographier, dans une publicité avec la fille de Lila. Cet enfant disparaît. Hypothèses,....et mystère. Les deux amies, féministes, ont gardé leur engagement militant du début. Elles ont aimé le même homme, beau et intelligent, dont le statut tombera en découvrant son côté « papillonnant » impénitent. Chacune a le sentiment que l'autre est supérieure, Léna l'écrivaine et Lila qui écrit et lit beaucoup. Elle se retrouvent toujours, entre rivalité et entraide.
* Disponible à la médiathèque
Elise : Morwenna de Jo Walton . Elle perd sa sœur jumelle dans un accident . Son père l'inscrit dans un internat. Blessée lors de l'événement, elle se réfugie beaucoup à la bibliothèque. A la lecture de son journal intime on découvre que sa mère, diabolique, voulait du mal à ses filles et serait responsable de l'accident mortel. Lire lui fait du bien. Il y a du fantastique.... un château.... et beaucoup de nature....
* Disponible à la médiathèque
Françoise : En camping car d'Ivan Jablonka Récit des vacances en camping car de deux frères entre leurs sixième et seizième années. Leur père, né en 1940, sera orphelin à trois ans suite à la déportation de ses parents. Recueilli dans une communauté, il réussira sa résilience. Il veut faire connaître à ses enfants cette vie communautaire. Ils partiront à trois familles, dans trois véhicules, et seront jusqu'à 14 personnes sur la route ! Cet homme aura appris à ses fils la liberté, le respect des autres et des valeurs solides.« Soyez heureux ! » est le thème de chaque chapitre. Chacun d'eux peut se lire indépendamment.
* Disponible à la médiathèque
Daniel : Costa Brava d'Eric Neuhoff. En instance de divorce, il emmène ses enfants en vacances à Rosas, où il séjournait vingt ans auparavant. La maison de ses parents doit y être vendue. Il va retrouver ses anciens amis et tenter de revivre ces périodes passées. Barbecues, sorties au restaurant, soirées interminables. Nostalgique, ce père veut faire partager ses émotions passées à ses enfants qui y adhèrent moyennement. Récit savoureux.
* Disponible à la médiathèque
Roger : L'archipel d'une autre vie d'Andreï Makine. Epoque stalinienne : le héros est en garnison et fait partie d'un groupe de cinq à la poursuite d'un évadé, dans la taïga, près de l'océan Pacifique. Relations difficiles et contrastées entre ces hommes dont un membre déclaré du KGB. Le fugitif les égare et leur nombre diminue à la suite de blessures diverses. Suspens et fin étonnante.
* Disponible à la médiathèque

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire